Archives‎ > ‎Nos arguments‎ > ‎

Slogans à méditer...


*********************************

Soyez prêt, mais votez NON:

Vous avez raison, il y a des tueurs fous aussi en Suisse et hélas il y en aura encore. La question est de limiter les dégâts. La confiscation des armes n'est pas une bonne solution, au contraire plus les gens les connaitront mieux ils agiront: comment désarmer un tireur fou ? A Phoenix une femme l'a fait, sinon ça aurait été pire. Pourquoi il n'y a plus ce genre de problèmes dans les écoles en Israel: les instits sont armés ça décourage les fous. J'encourage surtout les femmes à apprendre à utiliser une armes ça permettra d'éviter beaucoup de drames, fuire la réalité est très dangereux.

*********************************

Libre arbitre! VOTER NON:

Jusqu'à nouvel avis le suicide est encore un acte légal, vouloir faire passer ce geste malheureux pour un crime est encore un abus des initiants. Accuser un objet inanimé d'être violent ou d'être la cause du problème est une malhonnêteté intellectuelle et un refus de s'assumer. Les socialistes ne croyant qu'à l'Etat et ne faisant pas confiance à l'homme utilisent cette intiative pour détruire les valeurs suisses et la responsabilité individuelle. Ils ne vont pas gagner, au contraire. VOTER NON

**********************************

L'initiative veut retirer les armes des militaires pour les mettre à l'arsenal. Quand un pays demande à ses citoyens d'être prêts, le cas échéant, de mourir pour lui (c'est le principe même de l'armée), peut-il leur refuser la confiance qu'ils méritent ? Et, s'il le fait, ce pays mérite-t-il encore d'être défendu ?

L'initiative veut désarmer le peuple. Elle est dangereuse pour la cohésion même du pays.

***********************************

La loi – c'est une évidence – ne concerne que ceux qui l'observent. Les armes qui posent problème, aujourd'hui en Suisse, ce sont les armes détenues illégalement !

Les initiants ne s'intéressent pas aux vrais problèmes de violence en Suisse et l'initiative est inutile, dans ce domaine.

***********************************

Si le nombre total de suicides baisse, c’est grâce aux associations qui 

luttent contre les CAUSES des suicides, pas à celles qui 

prônent l’interdiction des armes à feu, du gaz et des cordes à linge !


****************************


« Lorsque les armes seront hors la loi, seuls les hors la loi auront des armes »


********************************


Un gars comme nous qui n’aime pas les armes n’en achète pas !

 

Un gars comme les  initiants qui n’aime pas les armes, les interdit à tout le monde !

 


********************************

 


Les personnes censées qui veulent faire baisser le nombre de suicides 

s’attaqueront aux causes de ces suicides ! 

Détresse morale, perte de valeurs, maladies, drogues...

 

Les initiants et les milieux qui les soutiennent, préfèrent interdire les armes à feu !

 

Une corde ou un pont, c’est plus propre ?

 


*********************************


2000 à 2009, des armes à feu ont été utilisées en moyenne dans 23% des cas 

d’homicide (y.c. tentatives).

 

Dans le même temps, les auteurs identifiés étaient en moyenne à 54% des 

étrangers.

 

En 2009, 59% de ces utilisateurs d’arme à feu étaient étrangers !

 

Et ce sont les Suisses que l’initiative veut désarmer !

 

Source : Fedpol, Statistique policière de la criminalité (SPC) 2000-2008 ; Office fédéral de la statistique, SPC 2009 (http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/19/03/02/key/02/straftaten_im_einzelnen.html et http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/themen/19/22/publ.Document.129759.pdf)

 


**********************************


 

L’initiative anti-armes limitera le droit des citoyens honnêtes de posséder des 

armes...

 

Mais au moins 57% des auteurs d’homicide étaient déjà « connus de la police »... 

52% dans le cadre des homicides domestiques.

 

L’initiative préfère punir collectivement les honnêtes gens plutôt que s’attaquer 

aux malhonnêtes !

 

NON à une initiative INJUSTE !

 

Source: Office fédéral de la statistique (OFS), Homicides et violence domestique: Affaires enregistrées par la police de 2000 à 2004 (http://www.bfs.admin.ch/bfs/portal/fr/index/news/publikationen.html?publicationID=2420)


*************************************


« Les initiants veulent un fichier central des armes »

 

Le Canada a un fichier centralisé depuis 1951.

Quel résultat, quel coût ?

 

3 armes sur 4 ne sont pas enregistrées.

 

Ça devait coûter 2 millions, on en est à 2 milliards.

 

Source : Garry Breitkreutz, député de la Saskatchewan,

 

NON à un registre central coûteux et inutile !


***************


« Il faut lutter contre la violence des armes à feu ! »

 

disent les initiants et les milieux qui les soutiennent...

Les armes à feu ne sont pas « violentes » ! Elles n’ont pas de volonté propre ! 

Si les initiants voulaient réellement lutter contre la violence, ils lutteraient contre 

les criminels, pas contre des objets !

 

NON à une initiative qui désarme les citoyens !

 


************************


Une initiative trompeuse !

 

Qui sont les initiants ?  GSSA, PS, Verts....

 

Tous anti armée ! 

Tous internationalistes ! 

Tous immigrationistes ! 

Tous pro-UE !

Tous  pro-drogue !


Leur initiative ne veut pas faire baisser la criminalité ou les suicides. Elle ne 

s’attaque ni aux criminels ni aux véritables causes des suicides ! 

Elle veut détruire notre armée, nos traditions et notre indépendance !

 

NON à une initiative qui veut nous mettre sous tutelle !



Comments